Update: 01.07.2008

Préjugés d’un politicien UDC sur les Roms

Au cours de la session parlementaire d’été 2008, il a été question de l’extension de la libre circulation des  personnes avec les nouveaux Etats membres de l’UE, soit la Roumanie et la Bulgarie. Lors des débats, un député UDC a mis en garde, avec beaucoup de démagogie, contre l’arrivée possible de centaines de milliers de Roms envieux et contre la criminalité de ces derniers : la Suisse aurait à faire face, selon Walter Wobmann (UDC / SO) aux mêmes difficultés que rencontre déjà actuellement l’Italie.

Pourtant, l’accord de libre circulation ne changera pas grand-chose, vu que les Roms, possesseurs de document d’identités roumains ou bulgares (ou autres) peuvent dès 2004 entrer en Suisse et y résider, selon leur visa de tourisme, trois mois. D’ailleurs, lorsque la Conseil fédéral a approuvé les accords de réadmission avec la Roumanie et la Bulgarie le 30 mai 2008, à aucun moment donné, précise bien l’Office fédéral de la migration (ODM) dans son communiqué, il n’a été question de "« réglementation spéciale » pour la Roumanie, concernant les Roms (…) Une telle clause serait d’ailleurs incompatible avec le principe constitutionnel suisse de non-discrimination." Gare donc, à la manipulation de la peur des Roms: on renforce une discrimination existante de longue date plutôt que de l'amoindrir.

La plus grande minorité de l'EU

Les Roms sont devenus, avec l’entrée de la Roumanie et la Bulgarie dans l’Union européenne, sa plus grande minorité (8-10 millions). Présents dans presque tous les pays membres, ils ne sont souvent pas reconnus par les sociétés majoritaires et vivent dans des situations précaires. Les préjugés contre les Roms en Europe ont une longue tradition, comme l’atteste la littérature, dont quelques exemples sont donnés ci-dessous.  Accord sur la libre circulation.

Information par le Conseil de l'Europe

Informations supplémentaires sur les Roms en Suisse et en Europe

Activités de la DDC

Trois articles sur la situation des Roms

© humanrights.ch / MERS - Hallerstr. 23 - CH-3012 Bern - Tel. +41 31 302 01 61