Le quotidien dans les centres fédéraux d’asile: qu’en est-il des droits fondamentaux et des droits humains?


6. mars 2021
En ligne

Quand il est question de violations des droits fondamentaux et des droits humains, la plupart des gens pensent à des pays lointains et non à la Suisse. Il est vrai que selon Humanrights.ch, le bilan de la Suisse en matière de droits humains est relativement bon. Mais «relativement bon» signifie que les violations de ces droits ne sont pas inexistantes en Suisse, bien qu’ils soient inscrits à la fois dans la Constitution fédérale et dans les conventions et accords internationaux.
Quelle est l’appréciation des expert·e·s concernant le quotidien dans les centres fédéraux d’asile? Qu’en est-il de l’intérêt supérieur de l’enfant, de la liberté de circulation et de religion, et du droit à la vie familiale et privée? Quelles sont les obligations concrètes de la Suisse en matière d’hébergement des requérant·e·s d’asile, selon le droit national et international? Quelle est la responsabilité de la société civile? À qui les bénévoles peuvent-ils et elles s’adresser en cas de soupçon de violation des droits fondamentaux et humains dans les centres fédéraux d’asile?
Des questions dont l’importance et l’urgence sont confirmées par la récente publication du rapport de la Commission nationale de prévention de la torture (CNPT) sur l’hébergement dans les centres fédéraux d’asile.

Plus d'informations / programme 

Inscriptions (jusqu'au 24 février)