Les droits culturels sont-ils au coeur des droits humains?

Colloque à l'occasion des 15 ans de la Déclaration de Fribourg


23. mai 2022, de 14h à 19h
Université de Fribourg MIS 05 3115, Avenue de l'Europe 20, Fribourg

Le succès du colloque « Les droits culturels, une catégorie sous-développée des droits de l'homme », organisé par l’Institut interdisciplinaire d’éthique et des droits de l'homme (IIEDH ) à l’Université de Fribourg en 1991 a marqué, après deux ans de recherche, la date de constitution d’un groupe international de travail. Celui-ci, durant les années qui ont suivi, a élaboré un projet de déclaration pour l’Unesco, publié en 1997. Cette première esquisse a suscité des avancées théoriques et des recherches-action, puis a inspiré la Déclaration universelle de l’Unesco sur la diversité culturelle adoptée en 2001, (notamment son art. 5). Reprenant tous ces acquis, le groupe rédigea le texte d’une Déclaration des droits culturels rassemblant des éléments dispersés dans les différents instruments juridiques existant. Celui-ci fut adopté par une assemblée à Fribourg et à Genève les 7 et 8 mai 2007 et est connu internationalement désormais sous le nom de « Déclaration de Fribourg » en tant que texte issu de la société civile. 15 ans après, cette déclaration est traduite, commentée, utilisée, notamment par les organes compétents des Nations Unies, critiquée, mise en œuvre dans des actions concrètes ; elle inspire également des modifications législatives dans divers pays. Le temps est venu de tirer les leçons de ces acquis et de leurs limites, puis de repérer l’ampleur des travaux à développer en termes d’observations, d’expériences, d’analyses, de communication et de plaidoyers partagés, face aux urgences actuelles à courts et longs termes. Les droits culturels sont-ils vraiment au cœur des droits humains ? De plus en plus de personnes le pensent, mais il y a encore beaucoup à faire pour le démontrer. L’effectivité des droits culturels de chacun est le premier facteur, ou premier levier, de paix, car elle garantit un lien fort entre le mémorial, les valeurs universelles, les diversités présentes et une participation libre et éclairée de chacun, seul et en commun, à nos biens communs.

Flyer et plus d'informations