Update: 21.11.2019

Autonomie politique régionale des minorités traditionnelles

Dans la plupart des cas, les gouvernements nationaux se caractérisent par leur dénigrement face aux souhaits d'autonomie et de souveraineté exprimés par les minorités dites traditionnelles (minorité ethnique ou peuple autochtone). Outre des craintes quant à l'unité de la nation, les gouvernements se montrent souvent intéressés à sauvegarder des avantages stratégiques (régions charnières, situées par ex. à la frontière) ou des richesses naturelles (ressources du sol par ex.).

Une autonomie politique régionale est indissociable d'un certain degré d'autodétermination en matière économique, politique, culturelle et sociale. Cette souveraineté limitée, à l'intérieur de l'Etat souverain, forme le coeur de nombre de revendications des minorités traditionnelles. 

Il existe plusieurs modèles d'autonomie régionale:

Ces exemples d'autonomie politique régionale ne sauraient faire oublier le combat des minorités traditionnelles pour leur reconnaissance. De manière non exhaustive, vous trouverez ici quelques liens utiles:

© humanrights.ch / MERS - Hallerstr. 23 - CH-3012 Bern - Tel. +41 31 302 01 61