Update: 22.07.2015

Documentation des violations des droits humains par les STN

Parallèlement aux discussions théoriques relatives au droit international, un nombre important d’ONG s’engage pour mettre en lumière les cas de violation des droits humains ayant lieu sur le terrain. Si certains cas ont fait les gros titres (par exemple Shell, diamants du Zimbabwe, Nike), la majorité des violations, débouchant ou non sur un procès, sont relativement peu connues du grand public. Cette rubrique vous offre un aperçu des acteurs de références actifs dans cet effort de monitoring.

  • Business and Human Rights
    Cette plateforme propose une vue d’ensemble de cas emblématiques. Un moteur de recherche efficace permet de sélectionner les différents cas par types de violations des droits humains, branches économiques, entreprises, ou régions du monde
  • CorpWatch
    La plateforme se donne explicitement comme mission de traquer les entreprises aux comportements illicites en matière de droits humains et environnementaux. CorpWatch cherche ainsi à rendre accessible au public le plus d’informations sur les STN et leurs agissements. Une recherche par branche d’activités et par types de violation est possible.
    En collaboration avec d’autres ONG, CorpWatch a mis sur pied le moteur de recherche Crocodyl, une plateforme d’échanges d’informations pour toutes les parties prenantes.
  • FAFO - Business and International Crime
    Le site s’intéresse de plus près aux violations du droit humanitaire international en situations de conflit. Il offre également une comparaison de 16 législations nationales quant aux possibilités de poursuivre une compagnie privée pour une violation du droit international
  • Human Rights Watch
    Cette ONG est particulièrement active dans le monitoring des violations de droits humains partout dans le monde. La partie de son site consacrée à la problématique droits humains-STN offre une vue d’ensemble des cas actuels
  • Multiwatch
    Cette organisation réunissant une coalition d’ONG, syndicats et groupes politiques, offre une vaste documentation relative aux atteintes aux droits humains perpétrées par des sociétés transnationales suisses
  • Red Flags
    Le site propose une documentation sur les violations de droits humains les plus courantes. Celle-ci comprend notamment: engagement de forces de sécurité privées, travail forcé, commerce en contradiction avec les règles internationales, déplacement de personnes, livraison d’armes à des milices régionales, traitement d’argent sale.
    Le site propose une documentation et une explication d'un cas correspondant à chacune de ces pratiques douteuses

ONG actives dans un domaine spécialisé

Fondée en 2000 à New-York, l'ONG China Labor Watch (CLW) poursuit deux objectifs: la défense des travailleuses et travailleurs chinois-e-s et une sensibilisation internationale sur les multiples violations des droits humains se déroulant en Chine.

International Rivers Network s’est spécialisée sur les questions ayant trait aux rapports homme-eau-vie.

© humanrights.ch / MERS - Hallerstr. 23 - CH-3012 Bern - Tel. +41 31 302 01 61