Update: 28.09.2006

« La peine de mort – les échecs de la justice »

Le 10 octobre est désigné Journée mondiale contre la peine de mort - forme ultime d'un traitement cruel, inhumain et dégradant, et violation du droit fondamental à la vie. Le thème retenu pour la 4eme journée mondiale met en exergue exécutions de personnes innocentes, discriminations, procès bâclés, conditions de détention inhumaines… Membre fondateur, la Coalition mondiale contre la peine de mort demande entre autres dans sa campagne le respect des instruments internationaux qui interdisent l'exécution de mineurs, et de handicapés mentaux. Elle rappelle que le droit international écarte la peine capitale comme sanction de la justice pénale.

Cette journée sensibilisera le plus grand nombre aux conséquences de la peine capitale et invitera à s'engager en faveur de condamnés à mort emblématiques des injustices du châtiment suprême. A cette occasion, débats, concerts, conférences de presse, manifestations, expositions, pièces de théâtre seront organisés dans le monde entier pour dénoncer la peine de mort. En Suisse, les organisations de défense des droits humains telles que Amnesty International (AI) ou l‘Action des Chrétiens pour l'Abolition de la Torture (ACAT) ont organisé des activités telles que actions urgentes, récoltes de signatures, stand, communiqué de presse

La Suisse est par principe contre la peine de mort

A l'occasion de la 400e exécution procédée par le Texas en août 2007 - unanimement dénoncée par l'Europe mais passée inaperçue dans les médias américains - et à l'approche de l'Assemblée générale des Nations Unies et autonme qui devrait aborder la question d'un moratoire, la Suisse continue à condamner par principe la peine de mort. Elle n'a toutefois pas fait de déclaration officielle. 

© humanrights.ch / MERS - Hallerstr. 23 - CH-3012 Bern - Tel. +41 31 302 01 61