Update: 06.11.2007

Lancement de la Déclaration de Fribourg sur les droits culturels

Avec pour objectif de promouvoir la protection de la diversité et des droits culturels au sein du système des droits de l'homme, la nouvelle Déclaration de Fribourg sur les droits culturels a fait son entrée en scène les 7 et 8 mai 2007, à Fribourg et au siège de l’ONU à Genève. Le texte a été présenté par l’Observatoire de la diversité et des droits culturels (dont le siège est à l’Institut Interdisplinaire d’Ethique et des Droits de l’homme de l’Université de Fribourg) en partenariat avec la Francophonie et l'UNESCO. La Déclaration de Fribourg est «parrainée» par une cinquantaine de personnalités reconnues dans le domaine des droits de l'homme, ainsi que par une plate-forme d'ONG.

Droits culturels ET droits humains

Les droits culturels ne sont ni en opposition, ni à côté des droits humains : « ils en sont partie intégrante conformément au principe d’indivisibilité » explique le professeur fribourgeois Patrice Meyer-Bisch, porteur du projet. Selon lui, émiettée entre droits civils, politiques, économiques et sociaux, la définition des droits culturels montre un vide dans la protection d’ensemble des droits humains. Ainsi, la Déclaration de Fribourg présente en un seul texte des droits déjà reconnus de façon dispersée dans de nombreux instruments.

Commentaire

Un risque d’instrumentalisation des très légitimes droits des minorités ne doit pas être écarté dans la réflexion menée dans le cadre de la Déclaration de Fribourg. Elle admet ainsi que l’’identité culturelle’ doit être comprise aussi bien au niveau individuel – concept compatible, en effet, avec les droits humains - qu’au niveau collectif – concept plus problématique à ce niveau, car lié à la notion de ‘communauté culturelle’, et donc associable à toutes formes de culturalisme, voire d’idéologie fondée sur le mythe de groupes culturels homogènes. Dans le cadre de l’ethno-nationalisme et ses enjeux de politiques identitaires, il serait naïf de négliger les dangers d’instrumentalisation de certains aspects des droits culturels.

Commentaire plus développé en allemand sous :

© humanrights.ch / MERS - Hallerstr. 23 - CH-3012 Bern - Tel. +41 31 302 01 61