Update: 02.10.2018

Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH)

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme est le principal organe des Nations unies responsable des droits humains. Le mandat du Haut-Commissaire aux droits de l’homme a été créé lors de la mise en œuvre d’une exigence de la Conférence mondiale de Vienne pour les droits de l’homme de 1993, par l’Assemblée générale des Nations Unies le 20 décembre 1993.

Depuis septembre 2018, le Haut-Commissaire est la Chilienne Michelle Bachelet. 

  • Michelle Bachelet
    sur le site du Haut-Commissariat aux droits de l'homme (en anglais)

Anciens Hauts-Commissaires

José Ayala-Lasso, Équateur, 1994–1997
Mary Robinson, Irlande, 1997–2002
Sérgio Vieira de Mello, Brésil, 2002–2003
Bertrand Ramcharan, Guyane, 20032004 (Interim)
Louise Arbour, Canada, 2004–2008
Navanethem Pillay, Afrique du Sud, 20082014
Zeid Ra'ad Al-Hussein, Jordanie, 20142018

Les fonctions du Haut-Commissaire

Le Haut-Commissaire aux droits de l’homme est le fonctionnaire des Nations unies et, sous la direction et l’autorité du Secrétaire général, a la responsabilité des activités des Nations unies dans le domaine des droits humains. De plus, le Haut-Commissaire peut travailler indépendamment pour l’élimination des obstacles à la réalisation intégrale des droits humains. De plus, il a aussi une fonction consultative à la demande des Etats ou des organisations régionales de défense des droits de l’homme.

Haut-Commissariat aux droits de l’homme

Les principales activités du HCDH sont l’activité normative, la supervision et la mise en œuvre des standards des droits humains au niveau national. Le HCDH travaille avec tous les acteurs importants à l’intérieur et à l’extérieur de l’ONU, et il assiste en particulier le Conseil des droits de l’homme de l’ONU et ses rapporteurs spéciaux sur le plan opérationnel.


Au fil des années, le HCDH a renforcé sa présence sur le terrain afin d’y mettre en œuvre les normes internationales des droits humains et s’est rapproché de ceux qui en avaient le plus besoin, toujours en étroite collaboration avec les Etats membres. Les présences sur le terrain permettent d’identifier et de réagir aux problèmes de droits humains.

 

© humanrights.ch / MERS - Hallerstr. 23 - CH-3012 Bern - Tel. +41 31 302 01 61