Update: 17.09.2017

Commission de la condition de la femme

Parallèlement à la Commission des droits de l’homme, la Commission de la condition de la femme a été créée par l’ECOSOC en 1946 (Commission on the Statut of Women). Au début la Commission était composée de 15 Etats membres, et elle en compte aujourd’hui 45 depuis 1990. Elle se réunit une fois par an, au printemps, à New York depuis 1992. La Commission est assistée par ONU Femmes (anciennement Division for the Advancement of Women – DAW).

Mandat

Le mandat de la Commission de la condition de la femme comprend l’élaboration de recommandations et de rapports pour le renforcement des droits de la femme dans les domaines politique, économiques, social et éducatifs. Elle examine aussi les problèmes des droits des femmes qui nécessitent une attention immédiate. Au contraire de la Commission des droits de l’homme, elle a la compétence d’engager la responsabilité d’un Etat qui ne respecte pas les droits de la femme. Elle peut utiliser les communications et les plaintes de personnes ou d’organisations qui lui sont signifiées comme source d’information dans le cadre de l’observation de la situation des droits de la femme.

Le mandat de la Commission de la condition de la femme a été deux fois étendu. En relation avec la quatrième Conférence mondiale sur les femmes à Pékin, la Commission a reçu la compétence supplémentaire de surveiller la mise en oeuvre de la plate-forme d’action issue de cette Conférence, ainsi que de développer et de faire avancer l’égalité homme/femme dans toutes les activités des Nations Unies.

Plus d’informations

© humanrights.ch / MERS - Hallerstr. 23 - CH-3012 Bern - Tel. +41 31 302 01 61