Update: 10.06.2014

Buts et missions de l’OIT

Amélioration des conditions de travail et de vie


Les buts essentiels de l’OIT sont contenus dans sa Constitution. Son préambule mentionne pour commencer qu’ « une paix universelle et durable ne peut être fondée que sur la base de la justice sociale ». Des conditions de travail impliquant la misère et l’injustice pour certaines personnes, peuvent mettre en danger la paix et l’harmonie universelle. C’est pour cela que ces conditions doivent être améliorées : par exemple, la lutte contre le chômage, la fixation d’une durée maximum du temps de travail, la protection des enfants, des adolescents et des femmes, les pensions de vieillesse et d’invalidité, la garantie d’un salaire assurant des conditions d’existence convenable.

Conventions fondamentales de l’Organisation internationale du Travail

Les Conventions fondamentales de l’Organisation international du travail valent comme droits humains au sens strict  et ont été approuvées en juin 1998 par l’adoption de la Déclaration de l’OIT relative aux principes et droits fondamentaux au travail, qui oblige les Etats membres, qu'ils aient ou non ratifié les conventions correspondantes, à respecter et à promouvoir les principes et les droits, classés selon quatre catégories, à savoir : la liberté d'association et la reconnaissance effective du droit de négociation collective, l'élimination de toute forme de travail forcé ou obligatoire, l'abolition effective du travail des enfants, l'élimination de la discrimination en matière d'emploi et de profession.
Ce que l’on peut noter en plus, c’est qu’il a été affirmé lors de la Conférence ministérielle de Singapour que les Etats membres de l’OMC doivent respecter les normes fondamentales du travail.
Les Conventions fondamentales de l’OIT sont accompagnées par des recommandations (près de 200), qui n’ont pas force obligatoire et qui ne peuvent donc pas être ratifiées.

© humanrights.ch / MERS - Hallerstr. 23 - CH-3012 Bern - Tel. +41 31 302 01 61