Update: 25.01.2007

Public Eye Awards '07: pneu et pharma montré du doigt

La multinationale japonaise du pneu Bridgestone et le géant pharmaceutique bâlois Novartis ont été désignés comme les entreprises les plus irresponsables par la Déclaration de Berne et Pro Natura, et ce le 24 janvier 2007, jour même de l'ouverture du Forum économique mondial (WEF) à Davos. Leur comportement a été considéré particulièrement scandaleux: conditions de travail proche de l'esclavage, travail des enfants, graves dommages à l'environnement, limitation de l'accès de médicaments aux plus nécessiteux.

Ces "lauréats", à l'image d'un grand nombre d'entreprises, se voient ainsi rappeler que le public exige d'eux un comportement responsable vis-à-vis de l'environnement, réclame un respect des droits de l'homme et du travail et n'accepte pas l'évasion fiscale, souligne le communiqué de presse.

Prix positif: la Coop

Pour la première fois, les organisateurs ont annoncé une récompense «Public Eye Positive Award» adressée à une entreprise pour une initiative particulièrement exemplaire sur le plan social et/ou écologique. En liste avec la chaîne de produits alimentaires bio néerlandaise Eosta ainsi que la chaîne de magasins britannique Marks & Spencer, c'est le grand distributeur suisse Coop qui l'a remporté pour le rôle pionnier qu'il a joué avec son label écologique "Naturaplan" dès 1993. 

Informations supplémentaires

 

© humanrights.ch / MERS - Hallerstr. 23 - CH-3012 Bern - Tel. +41 31 302 01 61