Update: 11.12.2013

La Suisse s’arme de lignes directrices pour la protection des défenseurs des droits humains

À l’occasion de la journée internationale des droits humains du 10 décembre 2013, le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a présenté ses nouvelles lignes directrices «concernant la protection des défenseurs des droits de l’homme». À cette occasion, les représentants du DFAE ont affirmé la volonté du département de renforcer encore son soutien aux défenseurs et défenseuses des droits humains (DDH) et d’améliorer leur protection contre l’arbitraire des autorités.

«Œuvrant à la protection pleine et entière ainsi qu’au respect effectif des droits et des libertés des individus ou des groupes d’individus, les défenseurs des droits de l’homme peuvent parfois être entravés dans leur travail, faire l’objet d’actes d’intimidation et être victimes de répressions. Il arrive même, dans des cas extrêmes, que leur intégrité corporelle et leur vie soient mises en danger.  Face à de telles menaces, la protection de ces personnes revêt une importance capitale.» C’est ce qu’a souligné Didier Burkhalter dans le discours d’introduction aux lignes directrices.

Le DFAE soutient depuis de nombreuses années le travail des défenseurs des droits de l’homme et reconnaît leur rôle clé. Il s’emploie activement à protéger ces personnes, notamment en intervenant auprès des États dans lesquels elles subissent des entraves dans leurs activités ou des menaces de la part des autorités.

Les lignes directrices concernant la protection des défenseurs des droits humains ont pour objectif d’uniformiser la pratique suivie en ce qui concerne la collaboration de la Suisse avec les DDH. Cet instrument concret doit permettre en outre aux représentations suisses à l’étranger et à d’autres institutions et organisations d’assurer une meilleure protection de ces personnes.

Sources

Informations complémentaires

© humanrights.ch / MERS - Hallerstr. 23 - CH-3012 Bern - Tel. +41 31 302 01 61