Update: 28.02.2007

Politicien UDC jugé pour discrimination raciale

Le conseiller communal UDC bellerin, aujourd´hui candidat au Grand Conseil, André Corboz, a a écopé d'une peine de 90 jours-amende à 150 francs et d'une amende de 1500 fr. pour discrimination raciale (art. 261bis CP). Le Tribunal correctionnel de Vevey (VD) a estimé qu'André Corboz avait agi intentionnellement.

Grafiti racistes

Le garagiste de Bex (VD) avait en effet  peint des slogans racistes comme "Nègres go home" ou « Nègres dehors » en mai 2005 en réaction à un trafic de drogue qui aurait eu lieu devant son domicile. Destinés aux requérants d'asile du centre de la FAREAS de Bex, ces graffitis avaient provoqué la colère des ceux-ci, qui s'étaient lancés dans une expédition punitive, nécessitant l'intervention de la police. Au final, trois Africains et l´élu sont interpellés, alors qu´un homme est blessé.

André Corboz, qui estime s’être excusé et se voit en porte parole des « Suisses qui en ont marre », a promis que s´il est sanctionné par la justice, ile «durcira sa position» et se battra pour l´abolition de la norme pénale contre le racisme. Avec d’autres politiciens de la commune, il a demandé la fermeture du centre de la FAREAS.

Information supplémentaire

 

© humanrights.ch / MERS - Hallerstr. 23 - CH-3012 Bern - Tel. +41 31 302 01 61