Les femmes sur les routes de l’exil

Congrès juridique de l'OSAR

Lieu: Zoom
Date: 3 décembre 2020
Frais de formation: CHF 200.- (100.- étudiant·e·s)

En 2017, la Suisse a signé la Convention d'Istanbul pour la protection des femmes et des filles contre toutes formes de violence. Le Congrès abordera la mise en œuvre de cet instrument contraignant et des recommandations qu’il contient.

Le congrès se concentrera en particulier sur la prise en compte de la violence liée au genre comme motif d’exil et sur la sensibilisation des actrices et acteurs de la procédure d'asile aux possibles violences qu’ont subies ou subissent encore les femmes requérantes d'asile. Le congrès se penchera également sur les implications juridiques pour la procédure d'asile et analysera la pratique des autorités suisses en matière d'asile à la lumière de la Convention d'Istanbul.

Les workshops de l'après-midi offriront la possibilité d'approfondir certains sujets en groupe. Ils proposeront ainsi des informations de base sur les motifs d’asile spécifiques aux femmes (violence domestique et MGF) dans des contextes nationaux spécifiques et ouvriront le débat sur les approches argumentatives possibles dans les procédures d'asile.

Public-cible: Cette formation continue s’adresse principalement aux praticiennes et praticiens du droit d'asile, aux collaboratrices et collaborateurs des bureaux de conseil juridique, aux avocates et avocats et aux collaboratrices et collaborateurs des autorités et des tribunaux. Elle est toutefois ouverte à toute personne intéressée par le droit d'asile.

Plus d'information / inscription (délai jusqu'au 25 novembre)

17.11.2020