Update: 25.02.2014

Droit à l'alimentation

Vous trouverez ci-dessous des éléments importants pour mieux comprendre un des droits humains garantis par le droit international: «le droit à l’alimentation». Les renseignements fournis dans cet article n’ont pas la prétention d’être exhaustifs ou infaillibles.

Essence du droit

Le droit à l’alimentation correspond au droit de chacun-e d’avoir de la nourriture en quantité suffisante et conforme à sa culture, ainsi que de l’eau potable. Il correspond aussi au droit à être protégé contre la faim et la soif.

Sources du droit

Obligations de l‘Etat

Obligation de respecter

Les organes étatiques doivent s’abstenir de toute atteinte non légitime au droit à l’alimentation, par exemple:

  • empêcher à un groupe en particulier d’accéder à la nourriture disponible (par ex.: installation de mines, réquisition d’aliments, confiscation de terres agricoles, affamer les personnes civiles)
  • destruction ciblée de nourritures et d’infrastructures

Obligation de protéger

L’Etat prend des mesures contre les violations du droit à l’alimentation par des tiers non étatiques (personnes privées, entreprises), par exemple:

  • mesures contre le stockage d‘aliments en temps de famine
  • mesures contre la discrimination des filles et des femmes en cas de rationnement de la nourriture
  • contrôle des institutions privées tels que les homes ou les établissements de soins pour s’assurer que l’alimentation des personnes résidentes est suffisante

Obligation de garantir et de donner effet

L’Etat doit créer les conditions matérielles et institutionnelles pour la pleine réalisation du droit à l’alimentation par exemple:

  • obligation de lutter contre les famines imminentes
  • obligation de répondre aux besoins alimentaires des personnes se trouvant sous la surveillance de l’Etat
  • obligation programmatique pour l’amélioration de la situation générale en matière de nourriture en cas de pénurie alimentaire

Restrictions légitimes

Le droit à l’alimentation ne peut être restreint que si les conditions générales en matière de restrictions légitimes des droits fondamentaux et des droits humains sont remplies.

Exemples de restrictions légitimes

  • mesures de rationnement de la nourriture de base pour garantir une égalité dans la répartition, en cas de pénurie générale de produits alimentaires

Sujets controversés

  • Sanctions économiques: jusqu’où les mesures d’embargo à l’encontre d’un Etat peuvent-elles aller avant d'empiéter sur le devoir d’assistance?
  • Un médecin est-il obligé pénalement d’alimenter de force un gréviste la faim?
    Alimentation forcée: le cas Rappaz ouvre la voie au débat

Jurisprudence internationale (exemples)

Textes disponibles en ligne pour approfondir la question

Droits humains au contenu proche

Sources de l‘article (en allemand)

© humanrights.ch / MERS - Hallerstr. 23 - CH-3012 Bern - Tel. +41 31 302 01 61