Update: 20.07.2015

Informations par pays: Droits humains au Brésil

Les informations ci-après dressent le panorama des principaux problèmes en matière de droits humains au Brésil; elles n’ont pas la prétention d’être exhaustives ou infaillibles.

Depuis 2016, le Brésil traverse une crise économique et politique. La présidente Dilma Roussef a été destituée et Michel Terme a repris ses fonctions. Le nouveau gouvernement a annoncé de nombreuses mesures et modifications législatives qui devraient avoir des effets négatifs sur les droits humains.

Les violations des droits humains les plus graves concernent la traite d’êtres humains, notamment la traite d’enfants et d’adolescente-e-s à des fins d’exploitation sexuelle; l’usage excessif de la force par la police et par le personnel pénitentiaire (notamment la torture et les exécutions extrajudiciaires), ainsi qu'en général les conditions de détention intolérables. La liberté de réunion et d’association a été réduite. Des manifestations pacifiques ont été dissoutes avec violence et une nouvelle loi anti-terroriste peut désormais être appliquée à l’encontre des manifestant-e-s en raison de sa formulation vague. Avant et pendant la Coupe du monde de football disputée au Brésil en 2014, ainsi qu’à l’occasion des jeux olympiques de 2016, le recours de la police à la force de manière a été excessif. Les groupes marginalisés ainsi que les habitant-e-s des Favelas sont particulièrement exposé-e-s. Les meurtres commis illégalement par la police demeurent souvent impunis. Le gouvernement n’a pas réussi à améliorer la sécurité publique. Les femmes, les enfants et les personnes homosexuel-le-s souffrent de discriminations et de violences. Les interruptions de grossesse se font sous certaines conditions étroitement définies par la loi. Le travail des enfants et le travail forcé sont encore pratiqués dans plusieurs Etats fédéraux. Les dispositions concernant la sécurité au travail sont souvent insuffisantes. Les peuples indigènes et les minorités ethniques subissent de la discrimination. Nombre d’environnementalistes ont été tué-e-s dans les conflits à propos des terres. Des milliers de personnes sont victimes d'expulsions. Les requérant-e-s d’asile et les migrant-e-s sont de plus en plus exposé-e-s à des discriminations ainsi qu’à des violations des droits humains.

Un certain nombre de violations des droits humains ont été commises pendant la dictature militaire (1964-1985). La loi d'amnistie de 1979, toujours en vigueur, continue à faire obstacle à l’examen juridique de ces événements.

(Etat en septembre 2017. Sources: US State Dep., Amnesty International, Human Rights Watch).

Les meilleurs liens pour en savoir plus

Recueils des rapports sur les droits humains au Brésil

  • Brésil sur ecoi.net
    Rapports collectés de sources diverses sur l’état des droits humains au Brésil (en anglais), y compris des liens vers des nouvelles concernant le Brésil
  • Brésil sur unhcr.org
    Rapports collectés de sources diverses sur l’état des droits humains au Brésil (en anglais)

Rapports sur les droits humains d'une organisation ou institution

  • Brésil sur Amnesty International
    Rapports et nouvelles concernant le Brésil d’Amnesty International
  • Brésil sur Human Rights Watch
    Tous les rapports sur les droits humains concernant le Brésil de HRW concernant (anglais)
  • Brésil sur ohchr.org
    Site du Haut-Commissariat aux droits de l’homme de l’ONU; état des ratifications et des rapports des organes de l’ONU
  • Brésil sur UPR-Info
    Recueil des toutes les recommandations et rapports dans le processus de l’Examen périodique universel (EPU) devant le Conseil des droits de l’homme
  • Rapport sur le Brésil de l'US-State-Department
    Le Département des affaires étrangères des Etats-Unis publie une fois par an un rapport sur les droits humains concernant le Brésil. Etat: 2016
  • Brésil sur freedomhouse.org
    Le site contient des liens vers des rapports annuels sur les libertés civiles et politiques ainsi que sur la liberté de la presse (anglais)

Classements / Indices

Divers

  • Conseil aux voyageurs: Brésil
    Information sur le site web du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE)
  • Brésil sur fairunterwegs
    Portail de voyage indépendant et à but non lucratif, qui présente des possibilités concrètes d’action pour une relation attentionnée des humains en voyage avec la nature (en allemand).

© humanrights.ch / MERS - Hallerstr. 23 - CH-3012 Bern - Tel. +41 31 302 01 61