Update: 01.10.2017

Informations par pays: Droits humains en République dominicaine

Les informations ci-après dressent le panorama des principaux problèmes en matière de droits humains en République dominicaine; elles n’ont pas la prétention d’être exhaustives ou infaillibles.

En République dominicaine vivent environ un million de personnes qui sont considérées comme des apatrides en raison de la stricte législation sur les étranger/ères. Ils sont pour la plupart les descendant-e-s de réfugié-e-s d’origine haïtienne. Une loi de 2014 a pour objet de faciliter l’obtention à la nationalité. Toutefois, la mise en œuvre de la loi est assez lente. En République dominicaine on assiste également, des violences ont par ailleurs lieu contre les migrant-e-s, en particulier contre ceux et celles d'origine haïtienne. L’Etat ne protège pas suffisamment les femmes contre les violences domestiques, les abus sexuels, les viols et les assassinats. L’avortement est en outre complètement interdit. Autres problèmes en matière de droits humains: la faiblesse de l’état de droit, la corruption répandue, l’impunité des auteur-e-s de violations des droits humains, les exécutions extrajudiciaires réalisées par les forces de l’ordre, les prisons surpeuplées, les conditions de détention dramatiques, les arrestations arbitraires, la traite d’êtres humains et la discrimination fondée sur l’orientation sexuelle. Enfin, l’on rapporte de plus en plus de cas de militant-e-s pour les droits humains, engagé-e-s notamment contre  l’apatridie, qui subissent menaces et intimidations. Lors des élections de 2016, il y a eu des retards, des grèves et d’autres incidents.

(Etat en septembre 2017. Sources: HRW, AI, US State Dept.).

Les meilleurs liens pour en savoir plus

Recueils des rapports sur les droits humains en République dominicaine

Rapports sur les droits humains d'une organisation ou institution

Classements / Indices

Divers

© humanrights.ch / MERS - Hallerstr. 23 - CH-3012 Bern - Tel. +41 31 302 01 61