Update: 09.08.2016

Informations par pays: Droits humains en Érythrée

Les informations ci-après dressent le panorama des principaux problèmes en matière de droits humains en Érythrée ; elles n’ont pas la prétention d’être exhaustives ou infaillibles.

En Érythrée, des milliers de prisonniers/prisonnières sont détenu-e-s de façon arbitraire, sans qu’aucune plainte n’ait été déposée contre eux et qui plus est dans des conditions dramatiques. On retrouve parmi ces personnes des opposant-e-s au gouvernement, des journalistes et des personnes appartenant à des minorités religieuses non reconnues par l’Etat. Le gouvernement contraint les hommes et les femmes, y compris les mineur-e-s, à effectuer un service national/service militaire de plusieurs  années. Celui-ci peut être prolongé et être assimilé caractère de travail forcé. Les déserteurs et les objecteurs de conscience sont quant à eux frappés et torturés. Les partis d’opposition et les organisations de la société civile ne sont pas tolérés; il n’existe aucune presse indépendante. On constate en outre l’absence d’élections depuis 1993 et la Constitution, élaborée en 1997, n’est toujours pas entrée en vigueur.  D’autres violations criantes des droits humains sont également constatées dans le pays, notamment des exécutions extrajudiciaires, des meurtres, des disparitions forcées et des actes de torture orchestrés par les forces de sécurité.  La liberté de réunion, la liberté d’expression et la liberté de religion sont restreintes. Il en va de même avec la liberté de mouvement et la liberté de voyage. Les femmes sont victimes de mutilations génitales et de violences domestiques. On constate également la présence de trafic d’êtres humains, le recours au travail forcé et au travail des enfants. Enfin, les actes à caractère homosexuel sont prohibés.
Du fait de cette situation, des milliers de personnes, dont de nombreux mineur-e-s non accompagné-e-s, fuient chaque année vers l’Europe en traversant la Méditerranée. Ce faisant, ils s’exposent aux trafiquants et aux passeurs. On rapporte que parmi ces derniers, l’on retrouve nombre de militaires érythréens. Le voyage a souvent une issue fatale.    

(Etat en août 2016. Sources: Human Rights Watch, Amnesty International, US State Dept.)

Les meilleurs liens pour en savoir plus

Recueils des rapports sur les droits humains en Érythrée

  • Érytrhée sur ecoi.net
    Rapports collectés de sources diverses sur l’état des droits humains en Érythrée (en anglais), y compris des liens vers des nouvelles concernant l’Érythrée.
  • Érythrée sur unhcr.org
    Rapports collectés de sources diverses sur l’état des droits humains en Érythrée (en anglais)

Rapports sur les droits humains d'une organisation ou institution

  • Érythrée sur Amnesty International
    Rapports et nouvelles concernant l’ Érythrée d’Amnesty International
  • Éryrthrée sur Human Rights Watch
    Tous les rapports sur les droits humains concernant l’Érythrée de HRW (en anglais)
  • Érythrée sur ohchr.org
    Site sur les droits de l’homme en du Haut-Commissariat aux droits de l’homme de l’ONU; état des ratifications et état des rapports des organes de l’ONU
  • Érytrhée sur UPR-Info
    Recueil des toutes les recommandations et rapports dans le processus de l’examen périodique universel (EPU) devant le Conseil des droits de l’homme
  • Rapport sur l’Érythrée de US-State-Department
    Le département des affaires étrangères des Etats-Unis publie une fois par an un rapport sur les droits humains concernant l’Érythrée. Etat: 2015 (en anglais)
  • Érythrée sur freedomhouse.org
    Le site contient des liens vers des rapports annuels sur les libertés civiles et politiques ainsi que sur la liberté de la presse (en anglais)

Classements / Indices

Divers

© humanrights.ch / MERS - Hallerstr. 23 - CH-3012 Bern - Tel. +41 31 302 01 61