Update: 30.01.2017

Informations par pays: Droits humains en Tunisie

Les informations ci-après dressent le panorama des principaux problèmes en matière de droits humains en Tunisie; elles n’ont pas la prétention d’être exhaustives ou infaillibles.

La Tunisie a adopté en 2014 une nouvelle constitution. Les élections parlementaires et présidentielles ont été jugées libres, équitables et transparentes. En même temps une commission «Instance Vérité et Dignité» a été créée afin d’examiner les violations des droits humains commises entre 1995-2011. Le prix Nobel de la paix a été décerné au quartet tunisien qui a dirigé le Dialogue national tunisien. Plusieurs attaques terroristes commises en 2015 ont conduit à l'imposition de l'état d'urgence et de mesures plus sévères qui restreignent les droits à la liberté d'expression et à la liberté de réunion. La presse écrite, la télévision et d'autres médias ont été censurés, plusieurs grèves et manifestations ont été interdites ou dissoutes par la force. Dans certains cas, les messages postés sur Facebook ou les articles de Blog ont conduit à des arrestations pour «diffamation de personnalités publiques» ou «atteinte aux bonnes mœurs». Des cas de torture et de mauvais traitements de personnes détenues dans le cadre d’affaires liées au terrorisme ont été recensés. L’Etat a pris d’autres mesures supplémentaires pour lutter contre le terrorisme, à savoir le refoulement systématique et arbitraire de personnes en dessous de 35 ans vers l’Algérie, la Libye, le Maroc et la Turquie, quand ces derniers n’arrivent pas à fournir une autorisation parentale écrite. En Tunisie, la peine de mort est toujours prononcée pour les meurtres  et autres crimes, même si elle n’est plus exécutée depuis 1991. Aucun rapport n’est établi sur les disparitions forcées ou sur les détentions politiques. Selon les observateurs, la corruption reste généralisée. La Tunisie ne possède pas  un cadre juridique complet en matière d'asile, ce qui accentue la vulnérabilité des réfugiés.

La nouvelle Constitution de 2014 a amélioré les droits des femmes, dans la mesure où celles qui veulent quitter le territoire avec leurs enfants n’ont plus besoin de l’autorisation du mari. Le droit tunisien de la famille accorde en général aux femmes plus de libertés et droits que les autres pays de la région. La polygamie, par exemple, est interdite depuis 1956. Néanmoins, les femmes dans la vie quotidienne sont victimes de discrimination (héritage, garde des enfants, loi sur le mariage, ordre social). Les arrestations despersonnes LGBT sont assez fréquentes. Dans certains cas, elles font l’objet d'examen anal forcé et sont jugées devant les tribunaux. La liberté religieuse est inscrite dans la Constitution, cependant, seul un musulman peut se présenter comme candidat à la présidence. La pression sociale se fait sentir à l’égard des converti-e-s de l’islam et des athées.

(Etat en décembre 2016. Sources: Human Rights Watch, Amnesty International, rapport de la commission de l'UE, US State Dept.)

Les meilleurs liens pour en savoir plus

Recueils des rapports sur les droits humains 

  • Tunisie sur ecoi.net
    Rapports collectés de sources diverses sur l’état des droits humains en Tunisie (en anglais), y compris des liens vers des nouvelles concernant la Tunisie
  • Tunisie sur unhcr.org
    Rapports collectés de sources diverses sur l’état des droits humains en Tunisie (en anglais)

Rapports sur les droits humains d'une organisation ou institution

  • Tunisie sur Amnesty International
    Rapports et nouvelles concernant la Tunisie d’Amnesty International.
  • Tunisie sur Human Rights Watch
    Tous les rapports sur les droits humains concernant la Tunisie de HRW.
  • Tunisie sur ohchr.org
    Site sur les droits de l’homme en Tunisie du Haut-Commissariat aux droits de l’homme de l’ONU; état des ratifications et état des rapports des organes de l’ONU.
  • Tunisie sur UPR-Info
    Recueil de toutes les recommandations et rapports dans le processus de l’examen périodique universel (EPU) devant le Conseil des droits de l’homme.
  • Rapport sur la Tunisie de l’US-State-Department
    Le département des affaires étrangères des Etats-Unis publie une fois par an un rapport sur les droits humains concernant la Tunisie. Etat: 2015.
  • Tunisie sur freedomhouse.org
    Le site contient des liens vers des rapports annuels sur les libertés civiles et politiques ainsi que sur la liberté de la presse (en anglais).

Classements / Indices

Divers

  •  Conseils aux voyageurs:Tunisie
    Information sur le site web du département fédéral des affaires étrangères (DFAE)
  •  Tunisie sur fairunterwegs
    Portail de voyages indépendant et à but non lucratif, qui présente des possibilités concrètes d’action pour une relation attentionnée des humains en voyage avec la nature (en allemand).

© humanrights.ch / MERS - Hallerstr. 23 - CH-3012 Bern - Tel. +41 31 302 01 61