Recommandations adressées à la Suisse lors de l'EPU 2012 - Lobbying de la coalition des ONG

Près de la moitié des 41 recommandations contenues dans le rapport des ONG suisses du printemps 2012 ont été insérées dans les 140 recommandations adressées à la Suisse lors de son examen périodique universel du 29 octobre 2012. Une analyse des recommandations du point de vue des ONG peut être consultée ci-dessous.

Ce document se concentre sur les 86 recommandations que la Confédération ne jugera qu’en février. Les autorités fédérales ont repoussé à plus tard la décision d’accepter ou non ces propositions pour mieux les examiner et en discuter avec les autres acteurs, en particulier avec les cantons.

Lobbying auprès de la Confédération et des cantons

Dans un courrier envoyé en décembre 2012, la coalition des ONG suisses pour l’EPU invite le conseiller fédéral Didier Burkhalter à agir pour que la Suisse accepte les recommandations de l’EPU encore ouvertes. La lettre est complétée par un document, qui, sur le modèle de l’analyse des ONG, liste et commente les recommandations particulièrement importantes.

Le même document a été transmis avant Noël 2012 aux présidents des Conseils d’Etat d’un grand nombre de cantons. L’avis des Cantons sur les recommandations encore ouvertes peut jouer un rôle déterminant dans la décision du Conseil fédéral.

Coup d’envoi des discussions

Avant cela, une analyse des ONG avait marqué le début des discussions en identifiant les recommandations, qui, selon la coalition des ONG suisses pour l’EPU, devaient absolument être acceptées par la Confédération.

Recommandations concernant les droits de l'enfant

Le Réseau suisse des droits de l'enfant a rassemblé toutes les recommandations de l'EPU 2012 concernant les droits de l'enfant et a commenté chacune d'entre elles.

20.12.2012