humanrights.ch Logo Icon

Le droit à la vie doit être mieux protégé!

27.10.2022

Raphael K. s’est pendu en août 2019 dans le service médico-légal d’un hôpital psychiatrique. Auparavant, il avait passé sept mois dans une prison régionale, enfermé 23 heures par jour dans sa cellule, malgré la mention d’un diagnostic de schizophrénie paranoïde dans son dossier. Raphael K. avait tout juste 25 ans.

Une enquête pénale interne est en cours. humanrights.ch soutient les membres de sa famille, qui appellent à une remise en question des conditions de détention. L’aptitude à subir une incarcération doit systématiquement faire l’objet d’un examen minutieux dans chaque cas. Cette évaluation n’avait pas non plus été faite pour Kilian S., qui a perdu la vie au poste de police en 2018. Aucune enquête indépendante sur les circonstances de son décès n’a été menée.

En portant l’affaire de Raphael K. devant la justice, nous défendons le droit à la vie, en particulier pour les détenu·e·x·s ayant des troubles psychiques. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don !

Contact

Alexandra Hansen
Responsable de la consultation juridique pour les personnes en détention

alexandra.hansen@humanrights.ch
031 302 01 61
Jours de présence au bureau: Ma/Je

Contact

Alexandra Hansen
Responsable de la consultation juridique pour les personnes en détention

alexandra.hansen@humanrights.ch
031 302 01 61
Jours de présence au bureau: Ma/Je