Update: 23.11.2009

La Suisse renvoie de force un requérant d'asile mineur

Le 12 novembre 2009 à Lausanne, les autorités vaudoises ont arrêté au saut du lit un jeune Somalien de 17 ans pour le renvoyer de force à Rome . Fuyant la guerre, arrivé seul en Suisse par l'Italie, demandant l'asile, le jeune était hébergé dans un centre pour mineurs et scolarisé depuis août dans une classe de l’Organisme pour le perfectionnement scolaire, la transition et l’insertion professionnelle (OPTI) où son sérieux et sa motivation à apprendre ont été remarqués. Les autorités ont appliqué les Accords de Dublin, entrés en vigueur depuis un an et en vertu desquels le premier pays par lequel un demandeur d’asile a transité est responsable de sa demande d’asile. Insouciantes du fait que le jeune homme sera sans soutien - il a en effet été livré à lui-même malgré les garanties - elles ont privilégié l'application de la loi d'asile à l'application de la Convention internationale des droits de l'enfant, qui confère une protection particulière aux mineurs non accompagnés. C'est le doyen des classe d'accueil de l'OPTI, Etienne Corbaz, qui a signalé le cas, soulevant le tollé des défenseurs des droits humains en Suisse et du monde politique.

Documents

Information complémentaire

© humanrights.ch / MERS - Hallerstr. 23 - CH-3012 Bern - Tel. +41 31 302 01 61