Droits des minorités et droits des groupes autochtones - dossier

Rapporteur spécial sur la situation des droits de l'homme et des libertés fondamentales des populations autochtones

En 2001, la commission des droits de l'homme décide d'instituer un rapporteur spécial sur la situation des droits de l'homme et des libertés fondamentales des populations autochtones. Après le mandat de Rodolfo Stavenhagen, c'est le Prof. Anaya qui a repris le flambeau de rapporteur spécial.

Le mandat du rapporteur spécial comprend la récolte d'informations sur les violations des droits humains propres aux populations autochtones, ainsi que la formulation d'idées sur les moyens de stopper ces violations.