Le bien être de l’enfant au centre des préoccupations politiques: vraiment?

Les projets et changements récents dans le domaine du droit de la famille tendent à affaiblir la fonction protectrice de l'Etat vis-à-vis des enfants et des jeunes qui sont concernés. C'est ce que montre le Réseau suisse des droits de l'enfant dans ce commentaire invité. De plus, le droit de l'enfant à être entendu dans les décisions qui le concernent est bel est bien transcrit sur le plan formel dans ces projets, mais il n'est pas mis en oeuvre dans les faits. Deux éléments qui vont à l’encontre de la Convention des droits de l’enfant et de la Constitution fédérale.

  • Le bien être de l’enfant au centre des préoccupations politiques: vraiment?
    Dr. iur. Michael Marugg, Secrétaire général du Réseau suisse des droits de l'enfant (n'est plus disponible en ligne)

01.09.2011