Protéger les enfants de la violence dans les médias

A l’occasion de la Journée mondiale pour la prévention des abus envers les enfants le 19 novembre, la coalition mondiale (près de 800 organisations) menée la Fondation Sommet Mondial des Femmes (WWSF) propose que la campagne 2007 se penche sur la thématique de la violence dans les médias de masse auxquels sont exposés quotidiennement des millions d’enfants.

Réduire leur exposition et promouvoir leurs droits

«Les médias constituent, sans aucun doute, un aspect très important de la vie des enfants aujourd’hui. Ils occupent de loin une place de premier choix dans leurs activités de loisirs. Au cours du dernier quart de siècle, la violence dans les programmes télévisés, les jeux vidéos et autres divertissements a progressivement augmenté. Après des décennies de débats, il y a aujourd’hui un consensus général selon lequel la violence dans les médias est un facteur de risque contribuant au développement de comportements agressifs, de peurs et d’angoisses.». La WWSF indique également que sa conférence annuelle à Genève se penchera sur ce sujet.

Promouvoir les recommandations d’une étude des Nations Unies

Réalisée à la demande du Secrétaire général des Nations Unies par l’expert indépendant Paulo Sérgio Pinheiro, une étude sur la réalité de la violence contre les enfants dans le monde a été présentée devant l’Assemblée générale en octobre 2006. Son message central est qu’aucune violence à l’encontre des enfants ne peut se justifier; toute violence à l’encontre des enfants peut être prévenue. En conséquence, les Etats membres, tous les secteurs de la société et tous les individus doivent s'engager à assurer la protection des enfants contre toute forme d’abus et de violence. L’étude contient, des études de cas, des exemples de bonnes pratiques ainsi que plusieurs documents préparés spécialement pour les enfants. La coalition entend promouvoir la réalisation des recommandations faites.

14.12.2011