Décision du Tribunal fédéral en faveur de la naturalisation d’une personne handicapée

En décembre 2005, le Conseil communal d’une commune zurichoise refusait le passeport suisse à une jeune femme handicapée mentale parce qu’elle dépend de l’aide sociale. La commune invoquait l’impossibilité pour cette femme de subvenir à ses besoins.

Le Tribunal fédéral considère cette décision comme une discrimination en raison d’un handicap mental. Il estime, dans un arrêté du 16 décembre 2008, que les intérêts purement économiques de la commune sont moins importants que l’intérêt de la jeune femme à ce que sa dignité soit respectée. L’association spécialisée pour les questions de l'égalité Égalité Handicap se réjouit de cette décision et demande qu’elle soit mise en œuvre par les cantons et les communes.

Information supplémentaire

05.02.2009