Médiation suisse entre la Turquie et l’Arménie

Discrète, la médiation suisse pour la reprise des relations diplomatiques entre Ankara et Erevan a été révélée au grand jour sur le blog de la Maison-Blanche le 6 avril 2009. En effet, une rencontre entre les ministres des affaires étrangères turc, arménien et suisse avec le président des Etats-Unis s’est déroulée en marge du Forum de l’Alliance des Civilisations. Depuis un an environ, « le processus est en cours », a confirmé la cheffe du Département fédéral des affaires étrangères lors d’une conférence de presse à Berne le 8 avril. Le 22 avril, le DFAE, avec les ministères des affaires étrangères turc et arménien, publiait un communiqué de presse conjoint confirmant que les deux pays «sont tombés d'accord sur un cadre global pour la normalisation de leurs relations bilatérales d'une manière propre à satisfaire les deux parties. Une feuille de route a été déterminée dans ce contexte» .Le 1er septembre 2009, un second communiqué de presse conjoint annonçait que les consultations politiques internes commençaient en vue de rétablir les relations diplomatiques et bilatérales.

La frontière commune entre l’Arménie et la Turquie a été fermée en 1993 et les relations diplomatiques rompues principalement en raison de divergences sur le conflit du Haut-Karabakh et de la qualification des massacres d’Arméniens entre 1915 et 1917 en Anatolie commis. Depuis février 2008 (élection du nouveau président arménien), les relations entre les deux pays se sont assouplies. Dès mai 2008 environ, des diplomates des deux pays se sont rencontrés à Berne, en marge du WEF, etc., et les conseillers fédéraux suisses ont fait de nombreux déplacements dans la région. «Avec la médiation de la Suisse, l’Arménie et la Turquie ont déployé durant des mois des efforts significatifs pour normaliser leurs relations bilatérales et les développer dans un esprit de bon voisinage, aux fins de promouvoir la paix, la sécurité et la stabilité dans l’ensemble de la région», se contentait de commenter Jean-Philippe Jutzi, le porte-parole du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE).

Documentation

 

03.09.2009