Update: 24.05.2017

Aires de séjour et de transit pour les gens du voyage - Des événements récents mettent en lumière l’urgence de la situation

Il existe un décalage important entre la théorie et la pratique en matière de création d’aires de transit et de séjour. Bien que la Confédération et les cantons semblent prendre davantage conscience du problème ces dernières années, et malgré les nombreux projets et idées développés un peu partout en Suisse, il apparaît que, dans la pratique, peu de nouvelles aires de transit et de séjour voient le jour. Ce décalage est lié, la plupart du temps, au manque de volonté politique et/ou aux préjugés négatifs persistants sur les gens du voyage au sein d’une large frange de la population. Les communes paraissent incapables de gérer la situation et se contentent de lutter contre le séjour illégal des gens du voyage par l’adoption de mesures d’éloignement. Il apparaît donc nécessaire de mettre sur pied des mesures d’aménagement du territoire coordonnées et soutenues financièrement par la Confédération, ainsi que de lutter contre les préjugés négatifs par un travail de sensibilisation et d’information.

Dans cet article, nous présentons un suivi chronologique concernant les aires de séjour et de transit en Suisse.

Interdiction levée et nouvelle aire de passage provisoire à Neuchâtel

(Article du 10.05.2017)

Après une interdiction d’accès aux gens du voyage européens prononcée en 2016, le canton de Neuchâtel fait machine arrière en présentant sa nouvelle stratégie, redonnant notamment accès à l’aire de stationnement de Pré-Raguel (NE) pour les gens du voyages suisses et européens. Cet accès est cependant conditionné par la signature d’un accord et le paiement d’une caution dépendante de la durée du séjour. De plus, afin de tenter de respecter ses obligations envers les minorités nationales, le canton va mettre à disposition des Yéniches, Manouches / Sintés suisses une parcelle à Vers Rive, Vaumarcus (NE) dès l’été 2017.

Les gens du voyage obtiennent une aire de transit dans le canton de Fribourg

(Article du 06.01.2014)

À partir de fin 2016, les gens du voyage auront la possibilité d’utiliser de mars à octobre l’aire de repos de La Joux-des-Ponts à Sâles (FR) en tant qu’aire de transit. Le canton de Fribourg, qui aménage et exploite l’aire de transit en collaboration avec l’Office fédéral des routes (OFROU), contribue ainsi à l’accomplissement de son obligation de mettre à disposition des gens de voyage un nombre suffisant d’aires de séjour et de transit. Malgré ces efforts, il y a encore nécessité d’agir en Suisse en raison du manque persistant d’aires de séjour et de transit.

© humanrights.ch / MERS - Hallerstr. 23 - CH-3012 Bern - Tel. +41 31 302 01 61