Lutter pour l’accès à la justice devant les tribunaux

En cette journée internationale des droits humains, humanrights.ch lance son Point de contact pour les litiges stratégiques. Son objectif : accompagner de manière ciblée des procès menés en vue de renforcer la protection juridique en matière de droits humains et l’accès à la justice pour les populations marginalisées.

Pourquoi le Point de contact est-il utile en Suisse?

Dans le cadre de son point fort « Accès à la justice », humanrights.ch développe depuis janvier 2020 un Point de contact pour les litiges stratégiques. Ces procès visent à combler les lacunes juridiques en matière de protection des droits humains. Des violations structurelles des droits humains se retrouvent donc sur le devant de la scène à travers ces cas concrets portés en justice.

Mener des litiges stratégiques s’avère efficace pour renforcer les droits des publics marginalisés. Ces procès contribuent concrètement à faire appliquer la loi dans des cas particuliers, ainsi qu’à faire évoluer la pratique juridique par de nouvelles décisions de principe. Le Service indépendant pour le droit à l'aide sociale (Unabhängige Fachstelle für Sozialhilferecht UFS) accompagne trois particuliers qui ont récemment fait recours à la Cour européenne des droits de l’homme contre le durcissement de la loi zurichoise sur l'aide sociale.

Des populations vulnérables pourront désormais faire entendre leur voix grâce au travail de communication qui accompagnera leurs cas, et la thématique de «l'accès à la justice» sera portée à la connaissance d’un large public. L’attention s’est déjà portée sur le cas de Mohamed Wa Baile, qui se défend actuellement devant la Cour européenne des droits de l'homme contre le délit de faciès dont il a été victime. Une large alliance s'est formée en Suisse autour de cette affaire judiciaire, provoquant le débat au sujet du profilage racial.

Le Point de contact ne mène pas de litige lui-même, mais joue le rôle d’intermédiaire entre personnes concernées, avocat·e·s, ONG et services spécialisés. Le Point de contact soutient les litiges stratégiques en s’appuyant sur son expertise, participe à la recherche de fonds et fournit un accompagnement sur le plan de la communication et de la sensibilisation du grand public. Ainsi et seulement ainsi, ces procès peuvent déployer tous leurs effets, déclencher une prise de conscience publique ou encore faire évoluer la pratique juridique.

Afin de garantir son développement et son indépendance, le Point de contact compte sur les dons. Toute personne intéressée à être donateur·trice peut s’adresser à humanrights.ch.


contact

Marianne Aeberhard
Responsable Projet Accès à la justice / Directrice de l'association

marianne.aeberhard@humanrights.ch
031 302 01 61
Jours de présence au bureau: Lu/Ma/Me/Ve

contact

Marianne Aeberhard
Responsable Projet Accès à la justice / Directrice de l'association

marianne.aeberhard@humanrights.ch
031 302 01 61
Jours de présence au bureau: Lu/Ma/Me/Ve