Rapport du Conseil fédéral sur la politique de l'enfance et de la jeunesse

Le Conseil fédéral a présenté le 27 août 2008 son rapport « Stratégie pour une politique suisse de l’enfance et de la jeunesse». Ce document présente le point de vue du gouvernement en matière de politique de jeunesse dans un futur proche. Comme le montre le rapport, le Conseil fédéral ambitionne de réformer complètement la Loi de la promotion de la jeunesse et aspire à de meilleurs fondements juridiques, basé sur une ordonnance pour les activités favorisant la connaissance des droits des enfants. Malheureusement, le gouvernement n’a pas su saisir l’occasion de construire une véritable base juridique, qui aurait soutenu la mise en œuvre intégrale de la Convention des droits de l’enfant.

« Modeste et sans courage »

La coalition pour une politique suisse efficace de l’enfance et de la jeunesse répond ainsi au rapport du Conseil fédéral : « La révision de la Loi sur la promotion de la jeunesse, une meilleure coordination au niveau fédéral et de petits programmes nationaux de stimulation montrent la bonne volonté de la Confédération, qui veut aller de l’avant vers un engagement plus fort dans la politique de la jeunesse. Ces mesures ne suffiront toutefois pas à elles seules pour développer et mettre en œuvre une politique suisse de l’enfance et de la jeunesse qui soit globale et efficace. Le danger demeurera que la politique de l’enfance et de la jeunesse reste un bricolage hétéroclite de mesures non coordonnées et à courte vue. Il continuera de manquer de clarté concernant les tâches, les compétences, les structures ainsi qu’un engagement ferme à un travail en commun de la Confédération avec les cantons. Un examen de la révision du mandat constitutionnel de la politique de l’enfance et de la jeunesse ne sera pas entrepris. Et sans moyens financiers supplémentaires, ces mesures pourraient même mettre en danger le grand engagement qui existe déjà dans le travail extrascolaire des jeunes.»

Information supplémentaire