Accroissement de l’aide au développement, vraiment ?

Des ONG contestent la hausse annoncée par le gouvernement. Selon la Direction du développement et de la coopération (DDC), « la Suisse a consacré 2’206 millions de francs à l’aide publique au développement avec les pays du Sud et de l’Est » en 2005. « La part du revenu national brut consacrée par la Suisse aux dépenses de développement a donc légèrement augmenté, pour atteindre 0,44 % (contre 0,41 % en 2004)». Pourtant, les ONG dénoncent un ‘artifice statistique’ utilisé dans une nouvelle méthode de calcule, qui inclus les dépenses liées à l’asile (qui sont en diminution) ainsi que l’abandon des créances à l’Irak, pourtant déjà porté par pertes et profits dans le cadre de la garantie des risques à l’exportation. Ainsi, l’organisation faîtière Alliance Sud réclame une véritable hausse des dépenses d’aide au développement, qui ne doit pas recourir à des changements de méthode de calcul.

24.03.2005