Des villes suisses se joignent au projet de l’UNESCO contre le racisme

Pour lutter activement contre le racisme, les discriminations et la xénophobie, les actes concrets sont indispensables au niveau local et dans les villes. En Suisse, cinq villes – Winterthour, Genève, Lausanne, Zurich et Berne - ont décidés de se joindre à la Coalition internationale des villes contre le racisme, une initiative lancée par l'UNESCO en mars 2004. Afin de prendre en compte les spécificités et les priorités de chaque région du monde, des Coalitions sont d'abord créées à l'échelle régionale – ainsi, l’Europe compte 70 villes contre le racisme, qui ont chacune adopté le « Plan d’action en 10 points » européen.

Le plan d’action contient des propositions de projets pour renforcer la vigilance contre le racisme, soutenir les victimes, assurer une information et une participation des habitants ou développer la diversité culturelle. L’adhésion à la coalition se fait en deux étapes : d’abord, les communes signe une « Déclaration d’intention » puis un «+acte d’adhésion et d’engagement », par lesquelles elles s’engagent à mettre en œuvre le plan d’action et à livrer un rapport tous les deux ans. En Suisse, c’est le Service de lutte contre le racisme (SLR) qui suit les activités de la Coalition et qui se tient à disposition des villes intéressées par le lancement de projets concrets contre le racisme.

 

15.07.2008