Lumières citadines contre la peine de mort

"Villes pour la vie-villes contre la peine de mort", c’est avec cette devise que près de 500 villes dans 44 pays – dont 8 en Suisse –s’engagent, le 30 novembre 2006, publiquement pour l’abolition de la peine capitale. Le symbole de cette campagne mondiale est l'illumination particulière d'un bâtiment public : Bâle, Delémont et Locarno illumineront leur Hôtel de Ville, Genève sa cathédrale, Lugano le mur du couvent des Capucins, Windisch un bâtiment communal. Lausanne a choisi d'organiser plutôt une conférence sur le sujet dans la salle du Conseil communal.

Pour l’abolition de la peine de mort

Lancée par la Communauté de Sant’Egidio en 2002, cette initiative est soutenue par les principales organisations de défense des droits humains, en Suisse ACAT-Suisse, Amnesty International et Lifespark. Une pétition avec plus de 5 millions de signatures circule depuis 1998. Cent-vingt-neuf Etats ont aboli la peine de mort ou n'y recourent plus dans les faits. Mais l'an dernier, au moins 2148 personnes ont été exécutées et 5186 condamnées à mort, selon les chiffres connus d'Amnesty.

18.05.2011