Formations courtes en ligne de la Geneva Academy

09.08.2021

L’Académie de droit international humanitaire et des droits humains (Geneva Academy) dispense une série de formations de courte durée et d’approfondissement portant sur des branches spécifiques du droit international.

Public cible : professionnel.

L’enseignement, en anglais, peut être suivi en ligne ou à Genève.

Coût unitaire : 1250 CHF.

Programmes : 

Droit international des réfugiés :

Durée : 09.03.22 – 13.04.22 / Candidature : 23.02.20 – 23.02.22

Ce cours analyse les principales normes internationales et régionales régissant la protection internationale des réfugiés. Il examine notamment les sources du droit international des réfugiés, dont la Convention de Genève de 1951 relative au statut des réfugiés, et leur interaction avec le droit des droits de l'homme et le droit international humanitaire.

Droit des conflits armés non internationaux :

Durée : 17.03.22 – 08.04.22 / Candidature : 07.07.21 – 03.03.22

Ce cours traite de la protection offerte par le droit international humanitaire (DIH) en situation de conflits armés non internationaux (CAI) et aborde certains problèmes et controverses spécifiques au DIH des CAI, notamment la difficulté d'assurer le respect du DIH par les acteurs armés non étatiques.

Preventing and combating terrorism :

Durée : 27.04.22 – 13.05.22 / Candidature : 15.12.21 – 13.04.22

This short course, which can be followed in Geneva or online, discusses the extent to which states may limit and/or derogate from their international human rights obligations in order to prevent and counter-terrorism and thus protect persons under their jurisdiction.

From use of force to responsability to protect

Durée : 19.05.22 – 03.06.22 / Candidature : 15.12.21 – 05.05.22

This short course, which can be followed in Geneva or online, provides an overview of the evolution of the rules governing the use of force in international law, focusing on military intervention on humanitarian grounds and the creation of the United Nations collective security system. It then addresses the concept of the responsibility to protect.

Pour plus d’informations