La Suisse contribue au désendettement

Le Conseil fédéral a octroyé le 16 mai 2007 les moyens destinés à financer la première phase biennale de l'initiative d'allégement de la dette multilatérale (IADM) envers la Banque mondiale et la Banque africaine de développement. Les dépenses pour 2007 et 2008, de l'ordre de 33 millions de francs, seront financées par le biais des crédits de l'aide au développement de la Direction du développement et de la coopération (DDC) et du Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO).

En octroyant ce désendettement, la Banque mondiale et la Banque africaine de développement perdent des fonds qu'elles auraient pu réaffecter à des programmes dans les pays les plus pauvres, explique le Département fédéral de l’économie (DFE). Par son engagement financier, la Suisse contribue à compenser les pertes de ces deux banques de développement. Les deux institutions pourront ainsi continuer d'octroyer des crédits à des conditions favorables aux pays en développement à faible revenu qui sont engagés dans des réformes. Des 39 pays concernés par le désendettement, 33 sont en Afrique, les autres en Amérique latine et en Asie.

Information supplémentaire

28.07.2017