Accès aux sites homosexuels censuré dans les écoles

Les ordinateurs des établissements scolaires du canton de Berne ont bloqué l’accès à tout site web identifié comme gay, lesbien ou bisexuel, ceci en plus des filtres habituels empêchant la visite de sites violents ou pornographiques. En conséquence, des portails d’information tels que ceux de Pink Cross ou de l’Organisation suisse des lesbiennes LOS sont en ce mois de novembre 2006 inaccessibles aux étudiants bernois. Les filtres auraient été installés par Swisscom à la demande des autorités scolaires du Canton de Berne.

C’est l’Union des organisations d'étudiants (UOE) qui a mis cette situation en lumière, en exigeant que des mesures soient prises immédiatement. «Compte tenu du taux de suicide élevé chez les jeunes lesbiennes et gays, il est important que les informations et conseils se rapportant à l'homosexualité puissent aussi être consultés à partir d'ordinateurs dans les écoles», soulignait un communiqué de l’UOE paru jeudi 16 novembre. Conseiller d'Etat bernois à l’éducation, et ouvertement gay lui-même, Bernhard Pulver a réagi en s'engageant à assurer aux étudiants le libre accès à des informations sérieuses sur l'homosexualité.