Dans quelles conditions votre ordinateur a-t-il été construit ? 

C’est le slogan emprunté par les organisations caritatives Pain pour le prochain (PPP) et Action de Carême pour leur campagne commune 2007 qui se prolongera en 2008 sous le slogan suivant: «High Tech - No Rights?». En effet, leur enquête montre que le droit du travail continue d'être bafoué dans l'industrie informatique chinoise. Leur but est donc de rappeler leurs responsabilités sociales aux cinq marques d'ordinateurs les plus vendues en Suisse: Hewlett-Packard, Dell, Apple, Fujitsu Siemens et Acer. Pourtant, beaucoup de consommateurs-trices suisses souhaitent obtenir des ordinateurs équitables sur le marché. Selon les deux ONG suisses, un ordinateur produit dans des conditions équitables ne coûterait que 50 francs de plus.

Respect de la dignité humaine

Commencée en 2007, la campagne avait pour but de mettre l’accent sur le visage humain du travail, que ce soit chez nous ou ailleurs. Le matériel de campagne, mis à disposition, propose des affiches où l’on voit des poupées à vendre, représentant un enfant ouvrier, une esclavage domestique, une travailleuse exploitée dans l’industrie ou un travailleur esclave. L’être humain n’est pas une marchandise, rappelle-t-on au public.  Sur leur site de campagne, Pain pour le prochain et Action de Carême expliquent leur cadre de référence : « Les normes fondamentales de l’Organisation internationale du travail (OIT) servent de référence universelle pour la définition d’un travail décent : rétribution satisfaisante ; respect de la législation nationale sur le salaire minimum, du temps de travail réglementaire, du droit aux vacances, de la liberté d’association ; interdiction du travail forcé et de toute discrimination fondée sur le sexe, la religion, l’origine ethnique ou sociale. » rappellent les organisations.

    Par exemple: les ordinateurs

    Comme pour l’ouverture de leur campagne le 27 février 2007, la campagne 2008 se penche sur la fabrication des ordinateurs. Les deux œuvres d’entraide réclament des entreprises cinq marques qui tiennent l’essentiel du marché suisse, soit Hewlett Packard, Dell, Acer, Apple et Fujitsu Siemens, qu’elles s’engagent à produire leurs ordinateurs dans la dignité. En respectant et faisant respecter, sur l’ensemble de leur chaîne de production - de l’assemblage des pièces à la vente finale - les droits fondamentaux et universels du travail. L'étude 2008 atteste un engagement poussé pour une transparence élevée à Hewlett Packard. Dell et Apple pourraient faire beaucoup mieux, tandis que ACER et Fujitsu Siemens sont lanternes rouges.

    Conséquances politiques

    Quant aux pouvoirs publics, Genève est la première ville d'Europe à avoir adopté en 2006 des directives pour l'achat d'ordinateurs «équitables» -  Bienne et Lausanne pourraient suivre. Au niveau national, la conseillère nationale Lucrezia Meier-Schatz (PDC/SG), présidente du Forum de dfondation d'Action de Carême, demande que la Confédération inclue une référence aux conventions de l'OIT dan sla révision de la loi sur les marchés publics. En juin, la conseillère nationale Vreni Müller-hemmi (PS/ZH) avait déposé une motion, dans laquelle elle demande au Conseil fédéral d'établir des standards sociaux et écologiques dans le secteur de l'informatique sur les marchés publics.

    Dans la presse

    Informations supplémentaires