Un document final est prêt – le consensus manque

Durant le dernier jour des séances du Comité de préparation (PrepCom), le 17 avril 2009, les représentants de 189 Etats se sont mis d’accord sur un projet de Déclaration finale à soumettre à la conférence mondiale qui débutera à Genève le lundi 20 avril. Elle n’a pas été adoptée à l’unanimité, ce qui laisse supposer que les débats vont se poursuivre durant la Conférence d’Examen de Durban sur la lutte contre le racisme (dite Durban II).

Fruit de longues et âpres négociations, le texte du projet réaffirme la Déclaration de Durban et son Plan d’action de 2001 mais a été nettoyé de tous les sujets de discorde. Les mentions d'Israël et de diffamation des religions, considérés comme des "lignes rouges" par les Occidentaux en ont en particulier été retirées, tandis que le paragraphe sur la mémoire de l'Holocauste était maintenu. Ainsi, le projet tel qu’il est une victoire pour les Européens et autres Etats occidentaux, qui ont réussi à écarter tous les passages qui les gênaient.

Cet accord déclenche pourtant une certaine grogne. Le représentant de la Syrie a par exemple parlé d’un document sans contenu, puisque tous les passages chers à l’Organisation des Etats Islamiques en ont été écartés.

Information supplémentaire sur le Forum des ONG (17-19 avril 2009)