Pétition pour la protection efficace des droits humains à l'ONU

Avec d’autres organisations de défense des droits humains, Amnesty International a lancé en mars 2007 une pétition en ligne. L’élément déclencheur de cette démarche mondiale est l’examen par le Conseil des droits de l'homme (CDH) de l’ONU des procédures dites spéciales. Alors qu’elles auraient clairement besoin d'être renforcées, plusieurs États ont fait des propositions tendant au contraire à affaiblir leur capacité à promouvoir et protéger efficacement les droits humains.

L’appellation collective «procédures spéciales» désigne les représentants, les rapporteurs spéciaux, les experts indépendants et les groupes de travail du Conseil des droits de l'homme de l'ONU. Ces procédures font partie des outils les plus innovants, les plus souples et les plus réactifs que l’ONU ait mis en place pour promouvoir et protéger les droits humains. Les domaines d’expertises vont de la torture au droit à l’alimentation, en passant pas des mandats concernant des groupes spécifiques (comme par exemples les migrants ou les personnes déplacées) ou des pays. C’est ce dernier point qui est particulièrement soumis à débat. C’est d’ici juin 2007 que le CDH doit terminer le réexamen des procédures spéciales.

  • Accès à la pétition (n'est plus accessible en ligne)
  • «Sans les procédures spéciales, l'efficacité du Conseil des droits de l'homme sera gravement compromise!»  (n'est plus accessible en ligne)
    Communiqué de presse d’Amnesty International, 15 mars 2007

Informations supplémentaires

04.04.2007